Vintimille et la préhistoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vintimille et la préhistoire

Message  Geo le Jeu 28 Oct - 16:04

Dimanche 24 octobre, temps mitigé plutôt plaisant par rapport à la météo ou ils avaient annoncé temps pluvieux. C’est dans ces conditions que nous décidons d’aller faire un tour à Vintimille, pour visiter Les grottes des Balzi Rossi, situées dans le hameau Grimaldi de la commune de Vintimille, en Italie, étant occupées par l'homme au Paléolithique. Elles sont nichées dans les flancs d'un haut rocher calcaire dolomitique de calcaire rosé qui a donné son nom au site. Des outils et statuettes en pierre taillée, des sépultures humaines, et des gravures pariétales y ont été découverts à partir du milieu du XIXe siècle. Ces vestiges datent pour la plupart du Paléolithique supérieur mais des industries du Paléolithique moyen sont également présentes.
Arrivé sur place déception. Les grottes étaient fermées. Ouverture pour visite les jours ouvrables. Tan-pis, on reviendra…
En observant les alentours vous imaginez l’émotion que nous a procuré de voir ces endroits habités par des hommes préhistoriques de paléolithique la première et plus longue période de l'histoire humaine. Elle a commencée il y à environs 3 millions d’années et c’est achevé vers 12 000 ans avant le présent.


D’ici devant les grottes qui se trouve au bord de la mer on peut observer la superbe ville de Menton en France. Le temps ne se prêtait pas tellement à la photo à cause d’un peu de brouillard, mais bon, on se contentera de ces photos.


Perspective vers la mer devant les grottes.


Menton, magnifique petite ville française située à la frontière italienne




Minous intéressés par la préhistoire. Hi ! Hi !


Vintimille, charmante ville italienne entre autre connue pour son marché souvent intéressant.




La vieille ville de Vintimille












Fini le cœur avec des initiales gravé sur le tronc d’un arbre, les amoureux du XXIe siècle s’y prennent d’une autre manière pour sceller leurs sentiments : ils attachent sur un pont un cadenas avec leurs initiales, une inscription ou encore une date, avant de jeter la clé dans le fleuve. Il s’agit des "cadenas d’amour" ou "lovelocks" comme dans la photo de droite de haut.
Cette nouvelle coutume est apparue depuis peu à Paris sur le Pont des Arts et la passerelle Léopold Sédar-Senghor. C’est ainsi que des couples du monde entier ont fixé des "cadenas d’amour" au grillage de ces deux édifices. De toutes tailles, toutes formes et toutes couleurs. Il y en aurait plus de 1.600.

Voilà, sur cette note préhistorique, pittoresque, sous une note romantique, empreinte de joie et de la bonne humeur, je clos mon petit reportage, en ayant l’espoir de vous avoir évadé un peu de votre quotidien, et je vous dis à Ciao et à la prochaine si vous le voulez bien

_________________
Nice Fr Nos moments de lumière sont des moments de bonheur ; quand il fait clair dans notre esprit, il y fait beau. Joseph Joubert
avatar
Geo
Admin

Messages : 3062
Date d'inscription : 26/05/2009
Age : 60
Localisation : Nice

http://geozine.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum